Hampton c. Thirty-Five Charlotte limitée.

Ce cas était le premier cas documenté au Nouveau-Brunswick qui a expressément appliqué le «facteur Wallace» comme base pour accorder de la compensation additionelle à un employé à cause du comportement de «mauvaise foi» de son employeur. Notre client, M. Hampton, avait été renvoyé après presqu’une décennie de travail avec Thirty-Five Charlotte Ltd. Il avait été dit qu’il n’obtiendrait une lettre de référence que s’il signait une renonciation. Quand M. Hampton a intenté un procès, la compagnie a refusé de fournir une lettre de référence et, en fait, ont lancé un nombre d’allégations de fautes professionnelles virulentes contre l’ancien employé. La Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick a accordé à M. Hampton des dommages du «facteur Wallace» en reconnaissance de l’injustice de la part de la compagnie.

Le cas Hampton est noté dans plusieurs textes de droit de l’emploi national et dans des journaux académiques, et c’est le seul cas du Nouveau-Brunswick noté par la Commission sur la réforme du droit du Manitoba dans son rapport de 2001 entitulé Good Faith and the Individual Contract of Employment («La bonne foi et le contrat individuel d’emploi»).