Nickson c. Industrial Security limitée.

Dans ce cas, notre client était l’employeur, Industrial Security Limited. ISL était défendeur d’une action pour le renvoi injustifié, intentée par un officier de sécurité qui avait travaillé pour 13 ans et qui avait été renvoyé à cause d’une contravention des règlements de la sécurité de la compagnie. M. Nickson n’avait pas un record de performance parfait même avant son renvoi et il n’a fit pas beaucoup d’applications d’emplois après son renvoi. La Cour de première instance a conclu que ISL avait cause pour renvoyer M. Nickson (basé sur sa contravention de sécurité comme incident culminant) et, que de toute façon, M. Nickson n’avait pas minimisé (ou réduit) ses pertes. Notre client a appellé un autre employeur en tant que témoin, et cette personne a témoigné qu’il aurait embauché M. Nickson s’il avait simplement soumis une application de travail.

Le cas Nickson est significatif parce-qu’il est une des seules décisions de la Cour dans laquelle les deux défences de «cause juste» et de «l’échec de minimiser» ont été appliquées. La décision de la Cour du Banc de la Reine a été confirmée par la Cour d’Appel.